De la place du château de cet ancien village de vignerons s'offre une magnifique vue sur la vallée de la Moselle et l'agglomération messine.
Autrefois domaine de l'abbaye de Saint-Arnould, Jussy a longtemps été la résidence de riches familles patriciennes messines.
L'église Saint-Hilaire a gardé son clocher roman du XIIème siècle malgré les bombardements de 1944 qui rasèrent à 95 % la commune.
Des maisons des XVIème et XVIIème siècles témoignent encore de ce riche passé malgré les vicissitudes de l'histoire.

Patrimoine à découvrir

  • L'église Saint-Hilaire : clocher roman du XIIème siècle, chœur de style gothique flamboyant.
  • Maisons anciennes des XVIème et XVIIème siècles : portes à linteaux sculptés, niches ornées de statuettes.
  • Lavoir construit en 1850 et situé au centre du village en bordure de la place du Château. Il est en pierre de Jaumont.
  • Vieux pressoir


Jeu estival 2021 : "Le Ferdinand et la Fernande"

Rencontre avec M. Jean-Paul Batsch, Ambassadeur de Jussy.




Revenons un peu en arrière, à l’époque où Jussy possédait son épicerie.


L'épicerie de Jussy qui date du début du 20ème siècle s'est retrouvée sous la joug allemande lors de la première guerre mondiale.


À la libération, elle s'est transformée en bar épicerie. Tout allait bien jusqu'en 1940, date à laquelle les habitants ont fui leur village pour aller se réfugier dans le sud-ouest de la France. C'est là que la Fernande rencontre le Ferdinand, tailleur de métier, et convolent en justes noces. Le retour à Jussy se fait en 1945 pour exercer le métier d'épicier.

Le dimanche, la salle du haut recevait, après la messe, les joueurs de babyfoot et les joueurs de cartes. Le triporteur du Ferdinand trônait devant la devanture. L'épicerie servit également de cabine téléphonique pour bon nombre d'habitants.


L'arrivée des supermarchés changea la donne pour cette épicerie qui ferma ses portes fin 1968, après avoir revendu sa licence IV au café relais du pêcheur installé route d'Ars.


À quelques mètres de l'épicerie se trouvait une maison qui servit de cantine militaire lors de la période sombre de l'histoire, et devint par la suite un bistrot d'été associé à un jeu de quille, aujourd'hui disparu.