Marly tient son nom du celte Mariliacum, attesté en 745. Des fouilles ont révélé de nombreux objets du néolithique à l'époque gallo-romaine. Témoins du passé, six châteaux occupent fièrement la ville.

Impossible également de passer à côté d'une façade peinte représentant un bombardier anglais, crashé en 1944 sur le moulin du village, en hommage à son équipage.

Patrimoine à découvrir

  • Le Château seigneurial Bogenez
  • Le Château Chandellier
  • Le Château Ancillon de Jouy
  • Le Château de la Grange-aux-Ormes
  • Le Château de Cortembach
  • Le Château Lejaille-Henrion
  • L'église Saint-Brice appelée « Cathédrale de la Seille »
  • La fresque de la rue de Metz qui commémore la chute d'un avion Lancaster en 1944
  • Le golf de la Grange-aux-Ormes
  • La balade nature « Une ville à la campagne » : télécharger la carte des balades nature de l'Eurométropole de Metz







Pourquoi la commune de Marly possède-t-elle un lien particulier avec Saint-Nicolas ?
Rencontre avec Mme Bernadette Roux, Ambassadrice de Marly.

L’église de Marly, appelée également Cathédrale de la Seille, connait, depuis la 2ème guerre mondiale, une belle et grande histoire. Tout a débuté le 4 juin 1897 lorsqu’un violent orage s’abat sur la ville en détruisant 5 vitraux de l’église.
Malheureusement, une cinquantaine d’année plus tard, lors de la seconde guerre mondiale, en 1944 plus exactement, l’édifice religieux perdra la totalité de ses vitraux.
Mais, à la surprise générale, un seul de ces joyaux de l’époque a tout de même résisté aux tourmentes de la guerre et a pu être conservé ! Il s’agit du vitrail de Saint-Nicolas. Celui-ci fut préservé pendant de nombreuses années sur la cheminée de l’ancien maire de la commune, M. Raymond JOLY. Ce dernier avait d’ailleurs souhaité, qu’après son décès, le vitrail soit confié à son cher ami M. Jean PAULINE, alors directeur du centre socio-culturel La Louvière.
Tout récemment, il a été proposé aux adjoints à la culture et aux bâtiments municipaux de faire en sorte que le vitrail regagne l’église Saint Brice de Marly.
Aujourd’hui, pour le plus grand plaisir des fidèles de l’édifice religieux et des Marliens, le vitrail de Saint-Nicolas a donc retrouvé sa place à l’intérieur de l’église Saint-Brice et un office est célébré en son honneur chaque 6 décembre, (jour de la Saint-Nicolas).