La première mention de Moulins-lès-Metz apparait en 936 sous le nom "Molendinum", bourgade qui compte alors de nombreux moulins.

Lieu stratégique au bord de la Moselle, il voit au XVème siècle la construction de deux maisons fortes encore existantes de nos jours : le château Fabert, qui accueille en mars 1603 le roi de France Henry IV et le château de Grignan.

Le pont, quant à lui, est le plus ancien du département. Il enjambe la prairie depuis 1614 car la Moselle a cessé de couler sous ses arches. Il est inscrit aux Monuments Historiques depuis 1989.

Patrimoine à découvrir








Comment le club de Moulins-Lès-Metz Handisport a été salué par Jacques Chirac ?
Rencontre avec Jean-Marie Donatello, Ambassadeur de Moulins-Lès-Metz.

L’histoire se passe en 2000, lorsque le club de Moulins-Lès-Metz Handisport n’avait pas encore acquis une notoriété comme celle qu’il peut avoir aujourd’hui. À l’époque, un seul sportif de haut niveau représente le club. Il s’agit de Michel Schaller (pongiste), membre de l’équipe de France. Il décrochera sa 1ère médaille paralympique à Sydney en octobre 2000. Sa couleur : l’argent.
Une anecdote : le jour de la création de notre club, le 15 juin 1998, nous avions décidé avoir qu’un seul président d’honneur. Aujourd’hui, c’est encore le cas. Il s’agissait du maire de l’époque, Mr Jean-Claude Théobald. Défunt, il restera donc le seul et l’unique président d’honneur de ce club.
Continuons notre histoire ! Comme le veut la tradition depuis les années 2000, le Président de la République reçoit à l’Élysée les médaillés des Jeux valides et des Jeux paralympiques. Une réception rythmée par un protocole bien précis qui ne laisse pas de place à l’improvisation ... (rires de Jean-Marie Donatello). Le Président de la République de l’époque, Jacques Chirac remet donc aux médaillés d’or, la légion d’honneur et fait officiers et chevaliers de l’ordre national du mérite les médaillés d’argent et de bronze.
Michel Schaller recevra donc de la part de Jacques Chirac sa récompense. Pour ma part, j’ai pu assister à cette cérémonie en tant que président de club. Ce jour-là, les parents de Michel étaient également présents. C’était le jeudi 23 novembre 2000 à 11h.
La cérémonie débute et tout se déroule sans le moindre problème. Il va cependant se passer un phénomène, quelques secondes de flottement qui n’étaient surement pas prévues au programme ! Je profite donc de cet instant pour lever le doigt comme à école en m’adressant au Président de la République. "Mr le Président, nous sommes fiers d’avoir remporté une médaille d’argent au Jeux paralympiques. Pour que le souvenir soit encore plus beau, auriez-vous l’amitié de faire une photo avec nous ?" Jacques Chirac accepta sans hésiter. Ce moment unique pour un petit club comme le nôtre sera immortalisé grâce au père de Michel Schaller qui se trouvait juste à côté.
Au-delà de cette photo et de l’ironie de cette scène, je souhaiterais simplement souligner que rien de tout cela n’aurait été possible sans le talent de nos sportifs et le soutien de la commune de Moulins-Lès-Metz ainsi que de notre président d’honneur.
Lorsque l’on y pense... nous avons créé le club un 15 juin 1998... et seulement 4 mois plus tard, le 15 octobre de la même année, Michel est champion du monde à Paris. Un titre de champion du monde qui précède ce magnifique souvenir que je viens de vous raconter.
Dernière chose : la performance de Michel est d’autant plus grande et belle qu’il a obtenu la seule médaille française des Jeux paralympiques de 2000. L’histoire n’en est que plus belle car en 2016, Stéphane Molliens, autre grand nom de notre club, a remporté quant à lui, la première médaille d’or par équipe aux Jeux paralympiques de Rio.