Pouilly était au Moyen- ge un grand centre de la Chrétienté. A cette période, les évêques de Metz exercent eux-mêmes la haute justice et les droits souverains. Dès le XIème siècle, les artisans fondent une corporation d'arbalétriers qui perdure jusqu'au XVIIème siècle.
Pouilly connait au cours du temps le sort des villages proches d'une ville fortifiée telle que Metz et est maintes fois dévasté. Les deux châteaux Puhl et Georges ont résisté à ces attaques, de même que son église du XIIIème siècle.

Patrimoine à découvrir

  • L'église Saint-Rémy du XIIIème siècle, remaniée aux XVIIIème et XIXème siècles. Orgues de 1897
  • Le château Puhl, reconstruit, conserve une porte à bossages du XVIIème siècle
  • Le château Georges, remanié avec de belles fenêtres Renaissance.
  • Les bords de Seille



Jeu estival 2021 : L'arbre de la délivrance !

Rencontre avec Françoise Noiré, Ambassadrice de Pouilly.



Le 5 mai 1919, à l’occasion d’un conseil municipal, les élus de la commune décidèrent de planter un arbre au milieu de la Place Mère l’Église du village. Nommé « arbre de la délivrance », il marque la fin de la première guerre mondiale et symbolisant le retour à la mère patrie.

 

Pourquoi le choix d’un tilleul est non pas d’un chêne ?

Pour comprendre ce choix, il faut remonter en 1792 lorsque les tilleuls ont été choisis pour incarner les valeurs de la Révolution Française alors que le chêne, quant à lui, étaient associé à la royauté.

 

Symbole de l’amitié, de la fête, il fédère le peuple. C’est donc logiquement qu’un tilleul prit place au centre du village de Pouilly. Pendant des années, il a été le point de rencontre idéal puisqu’à l’époque, les habitants, une fois la saison venue, allaient cueillir ses feuilles pour faire de la tisane.

 

Aujourd’hui, l’arbre de la délivrance de Pouilly a bien grandi puisqu’il vient de fêter ses 102 ans ! Décoré par la municipalité, il est lui aussi le témoin de l’histoire du village.