Présentation

Edifié entre 1696 et 1700, c'est un somptueux bâtiment avec escalier, fontaines et sculptures baroques d'inspiration mythologique (Jason et Médée), dont les extérieurs et la chapelle baroque se visitent. A quelques dizaines de mètres, l'église paroissiale Saint-Etienne dresse à mi-côte le bel ordonnancement de son plan en croix latine (XIIIème siècle). Son intérêt principal réside dans le fait qu'elle permet de constater le passage de l'art roman à l'art gothique : les arcs sont tantôt en plein cintre (nef et bas-côtés), tantôt brisés (transept et chevet). La tour carrée du clocher a une facture romane avec des baies géminées (XIème siècle). On remarquera surtout pour la qualité de leurs sculptures les deux portails ; sur celui du côté nord, le tympan porte une belle scène du Jugement Dernier (XIIème siècle) : le Christ occupe la partie centrale tandis que deux trépassés s'élèvent de leurs tombeaux ; avec des moulures savantes et des colonnettes, l'autre portail comporte des sculptures gothiques. En haut, la Vierge reçoit l'hommage de deux anges et en bas, des gens en costume du XIIème siècle prient. A l'intérieur, les chapiteaux portent une décoration de feuilles plates destinées à être peintes selon la tradition romane. L'oculus à rosace grillagé annonce l'art gothique. Les voûtes ont été fortement restaurées en 1910. On attribue le Christ en bois à Ligier Richier (XVIème siècle). Les boiseries du chœur, encadrant 6 toiles peintes, ont été installées en 1744.

Informations pratiques

Type du site - monument
  • Architecture religieuse
  • Château
Styles ou époques du site - monument
  • Baroque
Animaux acceptés
  • OUI
Conditions de visites individuelles
  • Visites libres
  • Visites guidées sur demande
Gratuité (année en cours)
  • NON
Mode de paiement
  • Chèques bancaires et postaux
  • Espèces
Activités sur place / patrimoine culturel
  • Animation thématique

Localisation

Vidéos